Unknown Gunmen Attacks Nigeria Army Barrack, Five Soldiers Killed - Source


The re-established army barracks at Ohafia, Ohafia local government of Abia State, housing the headquarters of the established 14 Brigade and 145 Battalion office complex was yesterday attacked by unknown Gunmen. 

Our source are yet to get more information on what really transpired but according to eyewitnesses who confirm multiple gunshots fired in the area at around 8:30pm to 9:30pm yesterday. Some members of the community  stated that the whole community was thrown into panic and fear as more soldiers were brought into the barracks late this morning after the incident occurred.

Efforts to reach the commander in charge of the Brigade and the army spokesman has been futile. 

At least Five Nigerian soldiers were reported to be killed and several others injured.

More details to follow soon...

Unknown Gunmen Attacks Nigeria Army Barrack, Five Soldiers Killed - Source Unknown Gunmen Attacks Nigeria Army Barrack, Five Soldiers Killed - Source Reviewed by The news cable on June 17, 2018 Rating: 5

1 comment:

  1. il y va de soi que quand les casernes commencent à être attaquées ,c'est qu'il existe un mécontentement de tout un peuple et en particulier et les militaires en activité et les retraités . Ceci se passe beaucoup en Algérie et que le Maroc ou l’Égypte, les casernes pourrait aussi être attaquées. À faire la différence avec les pays démocratiques l'armée est la grande muette et il existe une séparation des pouvoirs avec l'armée du moment que le peuple est jugé juste et ne subit aucune dérive dictatoriale d'un pouvoir en place civil. Les 23 pays arabes ne sont pas encore dans cet état d'esprit et comme disent les africains subsaharien, quand il n'y a pas d'attaque des casernes ou de coup d’État militaire ,''l'Afrique est calme !!'' . or à vrai dire, tout silence précède la tempête est tant qu'un peuple n'a pas encore trouvé sa dignité ,son indépendance, sa propre démocratie...un coup d’État militaire peut toujours en cacher un autre est de quoi le maréchal Sissi et sa clique craignent . Le Maroc et l'Algérie aussi craignent que l'armée ,un jour ou l'autre, prendrait le commandement suprême de l’État ,ou pour contrôler l’État. Et donc par voie de conséquence il existe un chemin qui clarifie tout système politique et assainir toute une administration et les structures de l’État de toute sorte de corruption . À savoir ce qui se passe au Maroc avec des détenus politiques et du Rif mais aussi des autres régions Souss,Atlass...le sort de Zefzafi et des cellules d'isolation avec des microbes et des maladies qui se répandent des prisons et les sévices sexuelles de l’homosexualité...obligent l'armée à rentrer en scène ,pour rétablir l'ordre. Au Maroc, l'armée réfléchit profondément, sur un système d'avenir à savoir une monarchie parlementaire ou une première république marocaine . En Algérie le général de corps Salah réfléchit sur l'opportunité qui peut exister à l'état actuel des choses ou les politiques chevronnés se font désirer car aussi bien au Maroc qu'en Algérie ,la questionn qui s'impose est qui gouverne réellement le pays . En sus, la question du Sahara occidental qui peut être le catalyseur pour des reformes profondes et dans les deux pays à commencer par résoudre cette question épineuse et dans les conséquences se font sentir depuis 1975 !!...les casernes touchées ,c'est que le peuple force la main des militaires à corriger ce qui est encore corrigeable ,sinon, c'est la guerre civile qui suppose l’ingérence des pays extérieurs (France,USA,Russie,Chine,...) et le Maroc comme l'Algérie se plongeront dans un ''blackout'' total ,c'est en quelque sorte la Syrie, le Yémen,la Libye...en tout cas pour le Maroc ce sera la constitution des mini États car il existe des divergences au niveau ethnique qui donnerait naissance à 4 ou 5 mini États . En Égypte , à plus de 5 mini États avec un État copte ,purement chrétien et d'autres qui sont tous d'un Islam douteux;Sissi avait déjà mis en garde contre cette dichotomie mais il n'a apporté aucune solution à l'état actuel des choses...si l'armée est sous domination d'un pouvoir dictatorial et au doigt et à l’œil , le peuple attaquerait les casernes jusqu'à la constitution d'une armée libre qui rendrait au peuple sa dignité quitte à rentrer en conflit armée avec l'armée régulière comme cela se passe en Syrie ou les américains ne cessent d'alimenter en armes sophistiquées l'armée de libération dite '' الجيش الحر ''....

    ReplyDelete

Powered by Blogger.